Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé société

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

myeurop.info - Le mariage gay voté... en angleterre...

myeurop.info - regarder ailleurs, mieux comprendre ici
Mariage gay: cool, cool, les Anglais...
Feb 5th 2013
Tristan de Bourbon Daniel Vigneron Alors que le débat sur le mariage et l'adoption homo se poursuit dans le tumulte devant le Parlement français, la chambre des Communes a légalisé le mariage homosexuel au Royaume-Uni. Une adoption sans surprise malgré une forte opposition au sein du parti conservateur au pouvoir.   Les bancs de la chambre des communes sont quasiment vides.
lire la suite

Un programme européen de réinstallation des réfugiés (enfin!)

Les députés européens ont adopté jeudi 29 mars le programme européen de réinstallation des réfugiés dans l’UE. Ce programme donnera plus de moyens aux États membres souhaitant accueillir des réfugiés ayant reçu le statut de réfugié dans des pays tiers, mais qui ne sont pas en mesure d’assurer une protection effective. Les États membres ont jusqu’au 1er mai 2012 pour envoyer à la Commission une estimation du nombre de personnes qu’ils réinstalleront l’année prochaine.
Hélène Flautre, eurodéputée du Groupe des Verts-ALE au PE, membre de la Commission des Libertés publiques, a estimé que " le Conseil s’est enfin décidé à sortir de l’inaction dans laquelle il s’était enfermé depuis mai 2010 (...) Après avoir perdu deux ans, il faut désormais que les 27 s’engagent dans la mise en œuvre de ce programme, et ils ont du retard à rattraper ! Rappelons que chaque année l’UE accueille seulement 4.500 des 200.000 réfugiés en besoin de réinstallation dans le monde alors que les Etats-Unis en ac…

Alzheimer, la France fait bouger l'Europe

A partir de 85 ans, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 5 sont touchés en Europe par la maladie d'Alzheimer.Dans le cadre des travaux lancés lors de la Présidence française de l’Union européenne, la recherche sur la maladie d’Alzheimer est devenue le projet pilote pour construire l’espace européen de la recherche. LeParlement européen vient d'ailleurs d'adopter, à l'Initiative de la député européenne (UMP) Françoise Grossetête (Présidente de l'Alliance européenne contre la maladie d'Alzheimer) et avec le soutien d'autres parlementaires - John Bowis, Katalin Levai, Jan Masiel et Antonios Trakatellis-  une déclaration visant à alerter la Commission et les Etats membres sur la reconnaissance de la maladie d'Alzheimer comme une priorité de santé publique.Pour Françoise Grossetête, "le même défi se pose à tous les Etats membres de l’Union européenne sur des questions comme la recherche, la prévention, le parcours de soins, le développement de nouveaux métiers,…

L'Union Européenne contre le travail au noir

Dans sa lettre quotidienne, le Mouvement Européen France (MEF) indique que l’Union européenne va se mobiliser contre le travail illégal des travailleurs issus des pays tiers. Le député italien Claudio Fava (PSE) a proposé une directive « sanctions » visant à harmoniser les législations nationales sur les obligations des employeurs, professionnels ou particuliers, et les sanctions assorties. Ce texte, soumis au vote au mois de février, prévoit que les employeurs s’engagent à vérifier la régularité administrative de leurs futurs travailleurs sous peine d’être soumis à des amendes ou des sanctions administratives. Pour les pratiques abusives les plus graves telles que l’embauche de plusieurs travailleurs en situation irrégulière ou des conditions de travail dégradantes, des sanctions pénales sont à prévoir par les gouvernements nationaux. Enfin, la directive « sanctions » propose que les Etats membres rendent compte chaque année à la Commission européenne des contrôles réalisés sur son t…

les 15e rencontres de Banlieues d’Europe du 11 au 13 septembre

Le réseau Banlieues d’Europe existe depuis 1992. Il rassemble des responsables associatifs, des villes, des experts et chercheurs, des opérateurs culturels et des artistes, sensibilisés aux questions de l’intervention artistique dans les quartiers défavorisés et en direction des habitants généralement exclus.
L’art y est entendu comme le moteur essentiel d’un échange, d’une réflexion commune, d’une ouverture artistique partagée avec la population. L’action de l’association s’inscrit depuis son origine dans un véritable partenariat de travail à l’échelle de l’Europe avec 35 partenaires dans 20 pays.

Altérité, créativité, diversité
Dans le cadre de la Présidence française de l’UE, Lyon accueillera les 11, 12 et 13 septembre prochain, les 15e rencontres du réseau Banlieues d’Europe sur le thème "Altérité, créativité, diversité".

Transformations urbaines et nouvelles pratiques culturelles des quartiers.
L’objectif est de s’interroger sur le rôle que peut jouer la culture "alors …

Et si la France mettait ses prisons aux normes européennes ?

Le 1er juillet, la France assurera la présidence de l’Union européenne. Thomas Hammarberg, successeur de Alvaro Gil-Robles, au poste de commissaire européen aux droits de l’homme, a récemment dénoncé l’inertie française face à la surpopulation carcérale en soulignant "le manque de volonté politique pour résoudre ce problème".


La promesse de décret de la ministre de la justice Rachida Dati, est porteuse d’une mise aux normes espérée par l’ensemble des organisations des droits de la personne et par les parlementaires unanimes sur ce point depuis plus de huit années.
Mais selon l' organisation "Trop c' est trop", qui milite pour un numerus clausus dans les prisons françaises, "mettre un terme à l’installation de plusieurs personnes dans une place ne saurait être le résultat d’une offre accrue de places, ni même de moyens financiers supplémentaires".
Une surpopulation carcérale persistante
"Trop c’est trop" dénonce la surpopulation carcérale pe…