Accéder au contenu principal

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

Arménie : Gérard Collomb signe un nouvel accord cadre avec Erevan

carte arménie
Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon et Président du Grand Lyon vient d'effectuer un déplacement à Erevan avec une délégation lyonnaise. Au cours de ce voyage dans la capitale de l’Arménie, du  16 au 19 juillet 2011, il a rencontré les plus hautes autorités du pays et de la Ville d’Erevan, avec lesquelles il a eu des entretiens denses.
Il s’est par exemple entretenu avec le Président de la République, M. Serge Sargsian, avec qui il a évoqué l’amitié entre les peuples arméniens et   français, la situation géopolitique arménienne, le conflit du Haut Karabakh et la relation avec la Turquie. A l’instar des autres entretiens que Gérard Collomb a échangés avec le Président de l’Assemblée Nationale, le Ministre des Affaires Etrangères ou l’Ambassadeur de France en Arménie, leur discussion a également porté sur la coopération entre la France et l’Arménie, et plus particulièrement sur celle de Lyon et d’Erevan. "Je crois beaucoup à l’action coordonnée des états et des collectivités locales", a déclaré Gérard Collomb lors d’une réception à l’Ambassade de France. Cette coopération entre les villes d’Erevan et de Lyon se traduit en particulier par une aide au lycée professionnel et à l’Université franco-arménienne d’Erevan. 

L’inauguration du Jardin de Lyon ce 19 juillet 2011 en présence des élus de Lyon  et de nombreux habitants d’Erevan, illustre également l’aide concrète que Lyon a apportée pour l’aménagement d’un espace vert dans la ville. Le 16 juillet, un nouvel accord cadre de partenariat a été signé entre Erevan, Lyon et le Grand Lyon. Il concernera notamment le développement urbain et social d’Erevan, les transports urbains, le tourisme, ainsi que la promotion de la francophonie et de la culture.

Le 17 juillet, la délégation lyonnaise s’est rendue au mémorial du génocide arménien. Gérard Collomb s’est également entretenu avec le Catholicos. D’autres rencontres ont été organisées lors de ce déplacement avec des acteurs économiques et de la société civile.

P.B.
(communiqué)

Lire aussi sur les sites de LYonenFrance : de l'Arménie à Lyon,  "L'extraordinaire destin de Napoléon Bullukian"

-------------------