Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2010

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

Dans "Dé-paysements", Aziliz Gouez questionne les européens sur leur identité

 Temps privilégié de réflexion et de lectures, les vacances permettent de quitter l'environnement familier. La revue en ligne Notre Europe propose de revenir sur un thème qui a pris dernièrement un tour crispé et polémique dans nombre de pays européens : celui de l'identité.
Montée en puissance de la Lega Nord en Italie, du Jobbik en Hongrie, du PVV aux Pays-Bas, de la N-VA en Flandres : c'est avec un succès manifeste que les tenants du nationalisme et les partisans d'une refonte du pacte de solidarité collective ont abordé les rendez-vous électoraux de cette année 2010.  Le dépaysement que ces prédicateurs de l'entre-soi se proposent de conjurer est celui des autochtones, des citoyens racinés, qui ne se sentent plus "chez eux". Pourquoi l'espace transculturel est-il si difficilement représentable dans l'Europe d'aujourd'hui ? Dans son étude intitulée Dé-paysements, Aziliz Gouez se livre à un examen pénétrant du dangereux décro…

FAQ : LYonenEurope.com, un site d'actualité sur "l'Europe à Lyon, Lyon dans l'Europe"

LYonenEurope.com est un site d'information et d'actualité sur les relations entre l'Europe (et ses institutions) et la métropole lyonnaise. Il fait partie du groupe LYonenFrance.com, société indépendante dont l'adresse est 3, rue Tramassac 69005 Lyon, RCS Lyon 50302440800018. 
Particulièrement bien référencés par les principaux moteurs de recherche d'actualité, et surtout Google News , les articles de LYonenFrance traitent de :



- Société, avec le site LYon-Actualites.fr
- Culture, loisirs et tourisme, avec les pages "Panoramas" - Education, avec le site ALYonZenfants.fr.
- Politique, l´actualité de Lyon et du Grand Lyon, accessible sur LYon-Politique.fr.
- Economie, un rendez vous avec les entreprises et les secteurs de la formation, du tourisme et de l´emploi dans le Grand Lyon avec le site LYon-Economie.fr.
- Environnement, et le suivi , avec LYon-Nature.fr, de l’ actualité dans ce domaine.
- Europe, en lien avec LYonenEurope.com.
- Sports : que ce soit au nivea…

Le Parlement européen encadre la prise de risque des banques

Le Parlement européen vient d'adopter à une très large majorité (625 voix pour, 28 contre et 37 abstentions) des exigences parmi les plus strictes du monde sur les bonus des banquiers. Au cours de la dernière session, les euro-députés ont renforcé les règles sur les fonds propres des banques.  Il s'agit de  faire face aux risques résultant des activités de négociations et de leur exposition à des titres particulièrement complexes.  Mettre un terme aux incitations excessives à la prise de risque   Deux ans après le début de la crise financière mondiale, ces nouvelles règles strictes sur les bonus  devraient  transformer la "culture" des banquiers et mettre un terme aux incitations excessives à la prise de risque . D'après la députée Arlene McCarthy, cette prise de risque excessive et l'octroi des bonus à court terme ont en effet "joué un rôle catastrophique pour l'économie mondiale et pour le contribuable, qui en a fait les frais".  Pour la député…

Terrorisme, Sylvie Guillaume satisfaite du nouvel accord Swift

En février 2010, le Parlement européen s'était indigné de l'opacité qui avait entouré la négociation de l'accord sur le transfert vers les Etats Unis de certaines données bancaires. Ce  jeudi 8 juillet, le même parlement a adopté, par  484 voix contre 109, le rapport Alvaro concernant le nouvel accord SWIFT. Le nouvel accord détaille les conditions du transfert de certaines données bancaires stockées par l’entreprise SWIFT au Département du Trésor américain dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Pour l'euro-députée socialiste lyonnaise Sylvie Guillaume, si le premier accord "portait des atteintes inacceptables aux droits des citoyens" européens, le nouveau texte est "plus équilibré".
Une autorité indépendante pour superviser les données transférées aux Etats Unis Parmi les avancées, la député européenne note par exemple  la restriction des transferts exclusivement à des fins de lutte contre le terrorisme, une limitation raisonnable de la durée …

Stages : pour Génération Précaire, c'est l'Europe qui montre la voie !

Le Parlement européen a adopté le 6 juillet 2010, à une très large majorité, le rapport de la benjamine du Parlement européen et députée du Groupe des Verts/ALE, Emilie Turunen, sur "la promotion de l’accès des jeunes au marché du travail, le renforcement du statut des stagiaires, du stage et de l’apprenti"

L'organisation non gouvernementale "Génération-Précaire", auditionnée dans le cadre de la préparation de ce rapport, a fait savoir qu'elle "se félicite de cette avancée et espère que la Commission se saisira rapidement de la question pour produire des recommandations".
L’Europe permettra peut être d’avancer sur un sujet sur lequel le gouvernement français traîne les pieds. Depuis sa création il y a 5 ans, Génération-Précaire alerte sur les conditions de l’insertion de la jeunesse, marquée par un taux de chômage qui atteint en France 29% des jeunes actifs et une pauvreté supérieure de 50% à la moyenne.  Le développement exponentiel des stages en…

Un Eurodéputé Belge s'en prend à Nicolas Sarkozy

"L’Europe des politiques n’est plus l’Europe des citoyens" : c'est ce qu'a déploré le député européen - et ancien ministre de la jeunesse - belge Marc Tarabella dans une déclaration au Parlement européen de Strasbourg qui n'a pas été très appréciée par les élus de droite français.
Non, Monsieur Sarkozy, nous n'avons visiblement pas les mêmes valeurs ni les mêmes priorités", s'est écrié l'eurodéputé. ."Plus que jamais l’Europe des politiques n’est plus l’Europe des citoyens, les courants régionalistes grandissants en sont une conséquence directe. L’Europe en souffre gravement !"  Pourquoi ? "Parce que nous, les politiques, nous mettons totalement hors-jeu !"
L'annulation de la réception des ONG par Nicolas Sarkozy pour raison de... football ! 
"Comment expliquer aux gens qu’on préfère annuler nos rendez-vous avec des organisations non gouvernementales qui luttent contre la faim dans le monde pour recevoir un joueur de foo…

La Présidence belge veut développer l'Europe de la Recherche

 Il y a " trop de politiques étatiques qui ne développent pas suffisamment de collaborations, de coopérations, de synergies dans les pays de l'Union Européenne", a déclaré  le ministre belge de la Recherche, Benoît Cerexhe.
Pour la Belgique, qui assure maintenant la présidence tournante de l'Union, l'amélioration de la compétitivité passe forcément par le développement de la recherche en Europe.
La Belgique a plusieurs grands projets qu'elle voudrait mettre en œuvre pendant ses six mois de Présidence de l'Union européenne. L'un de ces projets est d'intégrer plus de politique de recherche au niveau européen. 
Il semblerait qu'aujourd'hui il y ait une véritable "volonté des États d'aller dans ce sens-là parce que la concurrence est là " a noté le ministre. 
Actuellement le budget européen octroyé à la recherche ne représente qu'environ 9 % des dépenses communautaires, trop peu pour faire avancer la situation et le développemen…