Accéder au contenu principal

Sondage "Europa liste" : 22000 internautes votent sur les apports les plus significatifs de l'Europe

Léonard de Vinci est l’artiste européen le plus important, le personnage le plus émouvant de la littérature européenne est Don Quichotte et l’apport le plus conséquent de l’Europe à la culture mondiale est la démocratie. 
C’est ce qui ressort de « L’Europe en liste », le sondage qu’a mené le Goethe-Institut en 24 langues et dans 30 pays en Europe et au-delà. Au cours des semaines à venir, des artistes et des intellectuels comme Umberto Eco, Terezia Mora ou Jack Lang commenteront les résultats et révéleront leurs propres canons culturels européens. Qu’est-ce donc qui nous relie en tant qu‘Européens ? Malgré la crise financière et la discussion sur le mécanisme européen de sécurité, la culture est la réponse qui vient en premier à l’esprit des participants au sondage lorsqu’on leur demande « Que signifie l’Europe pour vous à titre personnel? ». Mais nombre d’entre eux se sont aussi accordés sur les idées de communauté et de liberté de voyager. 
L’apport le plus significatif de l’Europe à la culture mondiale est la démocratie, juste devant la musique classique et l’imprimerie. 
Cette question a davantage évoqué la déclaration des Droits de l’Homme aux Français, et l’art aux Italiens. Et quels sont les résultats au tableau d’honneur européen de la culture ? 
Les participants des différents pays ont répondu très différemment en fonction de leur nationalité à la question du bâtiment le plus significatif d’Europe : certes, c’est la tour Eiffel qui l’emporte (25%), mais pour la grande majorité des Grecs, c’est l’Acropole la plus importante. Les Italiens trouvent que le Colisée a davantage d’importance, tandis que la Porte de Brandebourg arrive en tête pour les Français. 
 Mais définir un canon cinématographique européen semble plus ardu encore. 
Les trois meilleurs films européens sont pour les participants au sondage La vie est belle de Roberto Benigni (8%), La vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck (6%) et Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet (5%). 
 À la question du personnage de la littérature le plus émouvant, c’est l’anti-héros Don Quichotte, de Cervantes, qui se classe en tête avec 8% des réponses. Dans les pays baltiques, on repère un goût pour les héros de l’enfance : les Estoniens ont cité le plus souvent Fifi Brindacier et les Lettons Winnie l’Ourson. Les participants au sondage ont adoubé Léonard de Vinci comme artiste européen le plus significatif (25%), tandis que Picasso arrive à la deuxième place (11%). Van Gogh apparaît pour les participants comme l’artiste néerlandais le plus important, tandis que les Néerlandais eux-mêmes plébiscitent Rembrandt
 Les premières places au classement de l’homme ou de la femme politique le plus important d’Europe sont remportées par Angela Merkel avec 18% des voix et Winston Churchill avec 14%. 
La répartition selon les nationalités place Merkel à la tête des mentions des participants des pays d’Europe de l’Est impliqués, à l’exception de la Hongrie et de la République Tchèque ; les participants des pays voisins de l’Europe l’ont aussi placée en tête. Les résultats allemands placent Merkel juste devant Willy Brandt (15% contre 14%). Churchill au contraire est en tête pour tous les autres pays européens, à deux exceptions près : les Français ont cité le plus fréquemment de Gaulle (20%) et les Turcs Atatürk (10%). 
 À la question du plus grand sportif européen, 72% des participants serbes ont cité le joueur de tennis numéro un mondial Novak Đoković. 
Ainsi, il atteint la première place au classement général avec 10%, devant Michael Schumacher (7%) et Roger Federer (6%). Pour les Allemands, la sportive la plus importante est Steffi Graf, suivie de près par Schumacher et Beckenbauer
 De l’avis de 42% des participants au sondage, la meilleure cuisine est italienne. 
Les participants de quelques pays trouvent toutefois leur propre cuisine meilleure : la majorité des Portugais, Espagnols, Français et Grecs mange plus volontiers « à la maison »
 Et quelle est l’importance de l’Europe plus en détail ? 
Apparemment très importante pour les participants, qui à la question « À quel point vous sentez-vous européen? » répondent en grand majorité « pleinement européen » (43%) ou « plutôt européen » (37%). Les participants les plus « pleinement européens » sont les Français avec 74%. De même, la majorité des participants portugais, danois, néerlandais ou hongrois par exemple, et près de la moitié des participants allemands se sentent pleinement européens.
La majorité des participants voit l’avenir de l’Europe « bon » ou « très bon ».
Les Lituaniens, les Bulgares et les Serbes sont particulièrement optimistes. La majorité des Allemands voit aussi d’un œil positif l’avenir de l’Europe (51% « bon », 8% « très bon »). Sans surprise, de nombreux participants des pays touchés durement par la crise voient les choses différemment : ainsi, la majorité des Espagnols répond « moyennement bon » ou même « mauvais » (respectivement 54% et 19%), tout comme la majorité des Portugais, Grecs et Italiens. Les moins optimistes sont les Hongrois (48% « moyennement bon », 27% « mauvais »). En outre, les Français, les Néerlandais et les Belges sont sceptiques. 
 La plupart des 22 235 réponses a émané d’Allemagne (15,2%), de Serbie (9%), d’Italie (8,6%), de France (7,7%), de Hongrie (6,6%) et de Pologne (5,7%). 
La majorité des participants (51,5%) a entre 20 et 40 ans. Près de 26% des participants ont répondu au sondage en allemand. Le but de cette initiative est de donner de nouvelles pistes à la discussion sur une identité européenne. Les résultats du sondage en ligne, auquel 22 235 personnes en Europe et au-delà ont pris part en 8 semaines, seront commentés par des personnalités européennes dans DIE WELT et sur Deutschlandradio Kultur sous forme d’émissions, d’interviews et d’essais : Umberto Eco, Terezia Mora, Jack Lang, Slavoj Zizek, Petros Markaris, Martje Wortel et de nombreux autres. 
L’Europe en liste fait écho à la « Liste d’Allemagne » de 2001, sondage auquel plus de 13 000 personnes de 18 pays européens avaient pris part. 
 « L’Europe en Liste » est un projet du Goethe-Institut. Les partenaires médias sont DIE WELT et Deutschlandradio Kultur. Pour plus d’informations : www.goethe.de/europeenliste www.dradio.de/dkultur www.welt.de -

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :