Accéder au contenu principal

Plus de femmes dans les postes de direction de l'U.E ?

Un grand nombre de députés viennent de lancer un appel à la nomination d’une femme à l’un des postes dirigeants de l’UE avant le Conseil européen extraordinaire.
Dans la perspective du Sommet européen extraordinaire du 19 novembre, qui doit décider des nominations pour les nouveaux postes introduits par le traité de Lisbonne, la ministre aux affaires européennes suédoise, Cecilia Malmström, a déclaré être favorable à ce qu'une femme occupe l'un des deux postes européens dirigeants, à savoir la présidence du Conseil européen ou le poste de haut représentant aux affaires étrangères.
Plusieurs femmes occupant des postes européens de premier plan ont également lancé un appel pour la nomination d’une femme à un des deux postes. Dans une lettre au Financial Times, les commissaires européennes Neelie Kroes et Margot Wallström ainsi que la vice-présidente du Parlement européen, Diana Wallis, ont écrit qu' « il est temps de transformer les paroles en actes en nommant des femmes à des fonctions dirigeantes de l'UE ».
Parmi les femmes citées comme possibles candidates apparaissent, selon le Mouvement Européen France, l'ancienne présidente de Lettonie, Vaira Vike-Freiberga, la Britannique Catherine Ashton ou encore la Française Elisabeth Guigou

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :