Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2009

Traité de Lisbonne : l'Irlande revotera en octobre

Le Conseil des chefs d'Etat et de Gouvernement, réuni les 18 et 19 juin 2009 a indiqué que les irlandais seraient appelés à revoter sur la question du traité de Lisbonne mais a dans le même temps "tenu à rassurer Dublin en adoptant une «décision (...) relative aux préoccupations du peuple irlandais".
Le texte aborde le «droit à la vie, famille et éducation», la «fiscalité» et la «sécurité et défense», trois thèmes qui se sont retrouvés au centre des préoccupations des irlandais lors du premier vote. L'avortement ne sera pas autorisé en Irlande Le Conseil affirme tout d'abord que le traité de Lisbonne n’a aucun impact sur «l’applicabilité et la protection du droit à la vie» prévue par la législation irlandaise, et sur la compétence des Etats membres dans le domaine fiscal. En outre, la décision précise que «le traité de Lisbonne n’affecte pas la politique traditionelle de neutralité militaire de l’Irlande». Le Conseil assure également que le traité ne prévoit pas…

Françoise Grossetête reçue par Nicolas Sarkozy

Sortie vainqueur des urnes dans le grand Sud-Est de la France, la tête de liste de l'UMP Françoise Grossetête a attendu le lundi 8 juin et une rencontre avec le président de la République avant de réagir officiellement à cette victoire. Alors que les socialistes, largement dépassés par Europe Ecologie, commençaient à se déchirer, que les écologistes menés par l'élue de Valence Michèle Rivasi faisaient la fête, Françoise Grossetête a souhaité donner une image responsable et sérieuse en déclarant que "les députés européens UMP-Majorité présidentielle sont en ordre de marche".
Au sortir de leur réception à l'Elysée par Nicolas Sarkozy, elle a indiqué: "Cette rencontre autour du Président de la République moins de 24h après l'élection de nos candidats marque notre volonté d'être en ordre de marche immédiat. Nous sommes prêts à mettre en œuvre notre projet européen avec une vraie volonté de changement pour une Europe plus politique dans la continuité de la…

Région Sud Est : les députés européens élus le 7 juin 2009

A l'issue du scrutin du 7 juin 2009, voici la liste des nouveaux députés européens qui siègeront, à moins d'une démission de l'un d'entre eux pour laisser la place au suivant sur sa liste, au Parlement de Strasbourg.


Cinq élus pour l'UMP, Françoise Grossetête,Damien Abad,Dominique Vlasto, Gaston Franco et Nora Berra.
Pour Europe Ecologie, Michèle Rivasi, François Alfonsi et Malika Benarab-Attou
Le Parti Socialiste sera représenté par Vincent Peillon et Sylvie Guillaume.

Jean-Luc Bennhamias retrouve son poste de député européen pour le MoDem
Jean-Marie Le Pen (FN) est réélu et devrait être le doyen du Parlement.
Le Front de Gauche obtient un député en la personne de Marie-Christine Vergiat

Crise : Barroso propose un "plan emploi" pour l'Europe

Si les chiffres de l’économie pour le premier trimestre 2009 ne sont pas bons en France, ils ne sont pas meilleurs dans le reste de l'Europe. D'après Eurostats, ("l'Insée" européen) qui vient de publier ses chiffres pour le début d'année, le PIB de la zone euro a enregistré une baisse de 4,8% sur le premier trimestre 2009 comparé à celui de2008. C'est un peu meilleur (-4,5%) si on prend en compte l'ensemble des 27 pays de l'Union. Pour la consommation finale des ménages, la baisse est de 1% dans l’UE à 27 et un peu moindre (-0.5%) . Les exportations quant à elles, ont reculé de 8,1% dans la zone euro et de 7,8% dans l'UE à 27 et les importations ont subi une baisse de respectivement 7,2% et 7,8%.
Un plan emploi de 19 milliards d'Euros
Face à cette situation économique et à ses conséquences sur l'emploi (le taux de chômage atteint 8,6% en moyenne), José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, a annoncé un plan pou…

Elections européennes, les femmes du PS à la manoeuvre

Respectivement deuxième et quatrième sur la liste socialiste pour le Sud-Est, Sylvie Guillaume et Farida Boudaoud font campagne et blog commun (voir ici). Mais elles ne bénéficient que d'un soutien pour le moins discret des leaders régionaux.
De meeting en réunions, de marchés en visites de sections, l'adjointe aux affaires sociales de la Ville de Lyon et la Conseillère Régionale déléguée à l'apprentissage disent être interpellées par les militants, "particulièrement sur la question des services publics pour lesquels les français sont inquiets".
"La droite, si elle obtient une fois encore la majorité au Parlement Européen, n'hésitera pas, selon elles à mettre en oeuvre ce démantèlement". Conscientes que leur campagne n'est pas assez visible, elles entendent jouer à fond la "carte féminine" et un certain renouvellement qu'elles pourraient incarner. C'est en tous cas grâce à une avancée socialiste, une loi initiée par Lionel Jos…

Quand le MoDem fait la promotion... d'Eva Joly !

Les représentants du MoDem n'ont rien à retrancher des propos de l'ex-juge d'instruction Eva Joly, candidate aux européennes sous la bannière d'EUROPE ECOLOGIE. Ils rappellent même qu'elle fut un temps "pressentie avec le MoDem". Dans le site Esprit démocrate, les représentants du MoDem reprennent des extraits d'une interview publiée par l'Express, dans laquelle Eva Joly dénonce "la mainmise de Nicolas Sarkozy sur la justice", une thèse que défend aussi François Bayrou dans son "best seller"Abus de pouvoir (lire ici)publié à l'occasion de cette campagne des européennes. A la question du journaliste : que pensez-vous de la réforme de la procédure pénale, proposée par le comité Léger mais inspirée des souhaits du président de la République ? Mme Joly répond : " elle poursuit un but purement politique et ne devrait pas prospérer. Supprimer le juge d'instruction consiste à éliminer un contre-pourvoir. Je ne veux pas fai…

Actuellement sur LYFtvNews :