Accéder au contenu principal

Piratage de films sur internet : l'Europe ne suit pas la France

Même si la lutte contre le piratage de la musique et des films en ligne reste une priorité pour la Commission européenne, la réunion des ministres de la culture des 27 pays membres, le jeudi 20 novembre 2008 , a pris acte de la position du Parlement Européen qui souhaite privilégier les actions de "conviction" et d'information des internautes par rapport à une politique purement répressive.
Le Conseil des ministres de la culture a en effet rejeté les propositions françaises défendues par la ministre de la Culture Christine Albanel de "mesures graduelles et obligatoires" contre le téléchargement gratuit.
Cette position jugée "modérée" est donc un succès pour les associations de consommateurs et les mouvements de défense de la liberté sur internet.
Les ministres ont défini les priorités de l'Union en matière de communication numérique pour les années à venir : d'abord le droit à la protection des données personnelles, ensuite la liberté d'information, et en dernier lieu la protection de la propriété intellectuelle.

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :