Accéder au contenu principal

Le sommet Chine Union Européenne annulé

Il n'y aura pas de sommet Union européenne- Chine le 1er décembre à Lyon !  Les entretiens franco-chinois le lendemain à l'Elysée sont aussi reportés.

Les Chinois marquent leur mécontentement
 Le gouvernement de Pékin réagit ainsi à la décision de Nicolas Sarkozy de rencontrer  le dalai lama le 6 décembre en Pologne à Gdansk.
 Le premier ministre Wen Jiabao devait co-présider le sommet de Lyon qui avait été défini comme particulièrement important par l'Elysée.

Six mois "de galère" pour Nicolas Sarkozy
Ce sommet, en pleine crise économique, aurait pu devenir l'un des chantiers les plus "visibles" et l'une des rares réussites de la Présidence française. Nicolas Sarkozy, qui rêvait de marquer ce temps de présidence de l'Union Européenne par un "retour de la France" sur le devant de la scène, aura finalement passé six mois "de galère". D'abord avec les chinois et le dossier du Tibet qui a considérablement refroidi les relations entre les deux pays, mais aussi avec l'Allemagne qui n'a pas marqué beaucoup d'enthousiasme vis à vis de ses nombreux projets (Euroméditerranée, etc.).
La présidence française avait déjà mal débuté avec le vote négatif des Irlandais sur le traité de Lisbonne. Sont venus ensuite s'ajouter les débats sur les Jeux Olympiques, la crise avec la Russie et dossier Georgien et pour finir le Krack  boursier !

Sur le dossier du Tibet, l'Elysée aurait fait savoir qu'il était maître de son calendrier, en clair qu'il n'avait pas à obéir aux injonctions des chinois ! Une attitude qui a le mérite de la dignité mais qui marque une contradiction avec les discours et les actions du mois d'aout dernier, quand le Président s'était déplacé en Chine pour la cérémonie des Jeux Olympiques.



utiliser comme Page de Démarrage

Commentaires

  1. Union Europeenne26.11.08

    Les autorités chinoises ont fait part à l’Union européenne de leur décision de demander le report du XIe Sommet Union européenne Chine, prévu pour se tenir le 1er décembre prochain.
    Elles ont motivé leur décision par le fait que le Dalai Lama effectuerait au même moment une nouvelle visite dans plusieurs pays de l’Union et rencontrerait à cette occasion des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de l’Union européenne ainsi que des présidents d’institutions européennes. Le Dalai Lama doit en effet participer à une réunion de Prix Nobel de la Paix à l’invitation de Lech Walesa.
    L’Union européenne, qui s’était fixée des objectifs ambitieux pour le XIe Sommet Union européenne-Chine prend acte et regrette cette décision de la Chine. L’Union européenne entend continuer à promouvoir la relation de partenariat stratégique dont elle dispose avec la Chine, particulièrement au moment où la situation économique et financière mondiale appelle à une coopération très étroite entre l’Europe et la Chine.
    (Communiqué de l'Union Européenne)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Actuellement sur LYFtvNews :