Accéder au contenu principal

Les Etats Généraux de l' Europe, à Lyon le 21 juin 2008

Après une première expérience réussie à Lille en 2007, les organisateurs des Etats Généraux de l’Europe ont choisi Lyon pour accueillir la seconde édition .
La citoyenneté européenne au coeur de l’actualité
La citoyenneté européenne, présentée sous le titre "l’Europe, c’est nous !", sera la thématique de cette "fête" qui se déroulera durant toute la journée du 21 juin. Coïncidant à qelquesjours près avec le début de la présidence française de l’Union (le 1er juillet), cette rencontre réunira "le gratin" des experts, avec un objectif de dialogue où les citoyens, dans un esprit "festif et populaire", pourront dialoguer et donner leur avis sur les enjeux européens.
Une interpellation des "eurodéputés"
Ces Etats Généraux de l’Europe sont organisés par des associations de la société civile, "en toute indépendance, dans une approche pluraliste, en coopération avec les autorités publiques nationales et locales". Pour la soirée de clôture, des députés européens de tous pays et des responsables français seront interpellés par les trois représentants des associations organisatrices (Europanova, le Mouvement européen-France et Notre Europe) pour réagir aux questions posées pendant la journée dans le cadre des ateliers-débats.
La démocratie, les échanges humains et les responsabilités en Europe
Entre temps, la journée sera rythmée par des discussions autour des thèmes de la démocratie en Europe (le droit de vote, la représentativité des citoyens, l’échange des idées par internet…) , des échanges humains en Europe (la mobilité des jeunes, le sport, la santé, la culture, …) et des responsabilités de l’Europe (la mondialisation, le développement durable, la responsabilité sociale des entreprises, les migrations…)
Une fête ouverte aux enfants
Des activités ludiques seront proposées tout au long de la journée, avec entre autres un spectacle pour enfant et des jeux "européens", un village représentant les 27 pays de l´Union et, pour fêter les 50 ans du Parlement, une "simulation" de cette assemblée qui rassemblera près de 500 jeunes citoyens de 15 à 22 ans, venus de la région mais également d’Italie.
Lyon, une place forte de l' Europe ?
Le choix de Lyon après Lille est symbolique puisque la ville est candidate au titre de capitale européenne de la Culture pour 2013, une place que la métropole du Nord a déjà occupée il y a quelques années. La situation transfrontalière de Lyon, son dynamisme économique et culturel ainsi que les accès faciles à Bruxelles, Turin, Paris ont été jugés "idéals" par les organisateurs. Il ne leur reste plus qu' à faire de cette journée un grand rendez-vous populaire !
L' Italie invité d’honneur.
De nombreux responsables italiens seront présents le 21 juin prochain, emmenés par le Président de la République lui-même, Giorgio Napolitano, mais aussi notamment Mario Monti, ancien Commissaire européen, Tommaso Padoa-Schioppa, Ministres des Finances et Président de Notre Europe, Mercedes Bresso, Président de la Région Piémont…
Seront aussi présents : Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Jacques Delors, ancien Président de la Commission européenne, François Chérèque, Secrétaire Général de la CFDT, Elie Barnavi, Historien.
Tout au long de la journée des grands noms de l' Europe interviendront dans les ateliers, comme Michel Barnier, Jacques Barrot, Tommaso Padoa-Schioppa, Elisabeth Guigou, Bronislaw Geremek, Gérard Onesta, Bernard Soulage, Mercedes Bresso, Jean Besson, Didier Jouve, Thierry Philip, et même Jean-Michel Aulas !
Pour la soirée de clôture les invités seront entre autres Daniel Cohn-Bendit, Martine Roure, Alain Lamassoure, Pat Cox, etc.

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :