Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé santé

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

OGM : "59% des européens en ingèrent à leur insu"

Le Parlement Européen débat ce mardi sur les critères dont un Etat pourrait se targuer pour restreindre les cultures OGM sur son territoire."La plus belle avancée du rapport qui sera débattu est la prise en compte des critères environnementaux ou socio- économiques sur la question des OGM" déclare Marc Tarabella. Cependant, l’Eurodéputé en charge de la protection du consommateur reste inquiet "59% des européens trouvent les OGM dangereux mais en ingèrent à leur insu au quotidien." La Commission Européenne avait déjà dressé une liste de critères. Mais celle-ci ne proposait que l’éthique et la moralité publique, arguments qui, en cas de contestation de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), auraient fondu comme neige au soleil. Après le vote du rapport qui fera l’objet du débat de cette semaine, un pays pourra justifier l'interdiction d'une semence en invoquant des choix liés à l'aménagement de son territoire, l'affectation des sols, le respect d…

Antennes relais : les Verts satisfaits par la Justice

Michèle Rivasi sera la tête de liste Verte sud-est pour le Rassemblement Europe Ecologie. Elle a, dit-elle, choisi cet engagement "parce qu'elle sait que c'est au niveau européen que la lutte sanitaire doit être menée, car les normes sont actuellement très différentes dans chaque pays". Elle se réjouit dans un communiqué de la décision de la Cour d'Appel de Versailles, ce mercredi 4 février, qui a condamné Bouygues Telecom à démonter une antenne-relais dans le Rhône, à Tassin la Demi-lune. Selon elle, "la Justice a fait le choix d'appliquer le principe de précaution pour la protection sanitaire des riverains exposés à ces installations de téléphonie mobile". La santé publique avant l'intérêt économique
Cette décision pourrait, si elle est prise une seconde fois, faire jurisprudence. Elle constitue une première en France dans ce domaine puisque la santé publique a été mise devant l'intérêt économique. Pour les Verts, la véritable raison des ch…

Alzheimer, la France fait bouger l'Europe

A partir de 85 ans, 1 femme sur 4 et 1 homme sur 5 sont touchés en Europe par la maladie d'Alzheimer.Dans le cadre des travaux lancés lors de la Présidence française de l’Union européenne, la recherche sur la maladie d’Alzheimer est devenue le projet pilote pour construire l’espace européen de la recherche. LeParlement européen vient d'ailleurs d'adopter, à l'Initiative de la député européenne (UMP) Françoise Grossetête (Présidente de l'Alliance européenne contre la maladie d'Alzheimer) et avec le soutien d'autres parlementaires - John Bowis, Katalin Levai, Jan Masiel et Antonios Trakatellis-  une déclaration visant à alerter la Commission et les Etats membres sur la reconnaissance de la maladie d'Alzheimer comme une priorité de santé publique.Pour Françoise Grossetête, "le même défi se pose à tous les Etats membres de l’Union européenne sur des questions comme la recherche, la prévention, le parcours de soins, le développement de nouveaux métiers,…

Santé/Sida : le parlement Européen demande des initiatives

Les eurodéputés ont demandé mardi de consacrer au moins 500 millions d'euros à un programme européen de distribution de fruits et légumes à l'école, afin de le faire quotidiennement et non une fois par semaine comme l'envisageait la Commission européenne.
Dans un avis consultatif voté mardi, les eurodéputés estiment en effet que les 90 millions d'euros prévus pour l'année scolaire 2009/2010 par la Commission européenne, qui ne permettent de distribuer qu'une portion par élève chaque semaine, ne suffisent pas "pour modifier une habitude alimentaire ou influer sur la santé publique".
Un tel programme devrait consister en une portion de fruit par jour et par élève et ne pas être limité aux enfants scolarisés de 6 à 10 ans, soulignent les eurodéputés.

Dans l'UE, près de 22 millions d'enfants sont en surpoids et plus de 5 millions souffrent d'obésité.

L'idée d'une telle distribution a germé lors d'une réforme du mécanisme de subvent…

Clap de fin pour le Centre Européen de Santé Humanitaire !

Le 31 décembre 2008, le Centre européen de santé humanitaire (CESH) cessera de gérer les activités de formation, de recherche et de mise en commun d’expertises au service des acteurs de l’humanitaire dans le domaine de la santé, qu’il a conçues et développées au travers du groupement d’intérêt public (GIP) que ses membres ont constitué.

Le CESH aura accompli fin décembre la mission pour laquelle il a été créé il y a huit ans pour une durée limitée légalement : près de 2500 étudiants de toutes origines y ont suivi des enseignements et formations très pragmatiques, plus de 60 chercheurs dans des disciplines très différentes ont trouvé matière à faire aboutir leurs travaux de thèse et de recherche fondamentale et appliquée ; plusieurs milliers de participants ont pu se découvrir et collaborer au cours de rencontres scientifiques, de journées thématiques et de grandes manifestations.
Fin du Groupement d'Intérêt Public mais pas des activités
Tous les enseignements programmés d’ici fin 20…

La Carte Européenne d' Assurance Maladie, facile à obtenir, très utile pour voyager !

Vous devez voyager ou vous installer dans un autre pays de l' Union Européenne ? Avez vous pensé à la carte européenne de santé ? Au cours de votre séjour en Europe, la carte européenne d'assurance maladie vous permet de bénéficier, si nécessaire, d'une prise en charge de vos soins médicaux, selon la législation en vigueur. Cette carte européenne d'assurance maladie, qui existe depuis 2004, est un titre de garantie qui peut faciliter les déplacements car elle évite des démarches administratives préliminaires. Elle garantit un accès direct aux soins sans démarche administrative préalable. Nominative et individuelle, elle est valable un an. Pour en faire la demande, il suffit de remplir un formulaire (un pour chaque membre de votre famille, y compris les enfants de moins de 16 ans). Vous recevrez votre carte, par courrier, sous 15 jours. Si votre départ est imminent, vous pouvez contacter votre caisse d'Assurance Maladie pour obtenir un certificat provisoire de rem…