Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé recherche

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

Cellules souches : la justice européenne "exporte" les chercheurs...

Cellules souches : une décision de la Cour de justice de l'Union européenne déchaîne les oppositions : Hier, la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a rendu une décision interdisant le brevetage des recherches sur ces cellules souches humaines, au motif qu’un ovule, dès qu’il est fécondé, doit être considéré comme un embryon humain en développement.  Bien que les organisations catholiques aient salué la décision, une partie des experts scientifiques craint qu’elle ne chasse les chercheurs vers des pays qui acceptent ces recherches (États-Unis, Chine…).  La Commission a annoncé qu’elle examinerait la décision afin de savoir si l'interdiction concerne expressément la recherche sur les cellules souches humaines, ou sur la commercialisation des résultats.La recherche et l’exploitation des cellules souches sont présentées par de nombreux experts scientifiques comme une panacée possible à de nombreux maux (maladie de Parkinson et autres maladies génétiques). Les cellules so…

La Présidence belge veut développer l'Europe de la Recherche

Il y a " trop de politiques étatiques qui ne développent pas suffisamment de collaborations, de coopérations, de synergies dans les pays de l'Union Européenne", a déclaré  le ministre belge de la Recherche, Benoît Cerexhe.
Pour la Belgique, qui assure maintenant la présidence tournante de l'Union, l'amélioration de la compétitivité passe forcément par le développement de la recherche en Europe.
La Belgique a plusieurs grands projets qu'elle voudrait mettre en œuvre pendant ses six mois de Présidence de l'Union européenne. L'un de ces projets est d'intégrer plus de politique de recherche au niveau européen. 
Il semblerait qu'aujourd'hui il y ait une véritable "volonté des États d'aller dans ce sens-là parce que la concurrence est là " a noté le ministre. 
Actuellement le budget européen octroyé à la recherche ne représente qu'environ 9 % des dépenses communautaires, trop peu pour faire avancer la situation et le développemen…

Recherche : "l'Europe gaspille des Milliards d'Euros"

Dans un entretien à EurActiv.com, Roland Strauss, le directeur de Knowledge4Innovation, un forum pour l'échange de bonnes pratiques sur les politiques en matière de connaissance et d'innovation, estime que l'amélioration de la communication entre les instituts de recherche européens ainsi que l’utilisation de licences déjà existantes pourrait permettre d’importantes économies.
Roland Strauss souligne qu’une base de données européenne pour l’échange d’informations sur les projets de recherche permettrait d’éviter de financer deux fois la même recherche. "Les observateurs peuvent remarquer une multiplication des mêmes efforts dans plusieurs des 27 Etats membres". "Des milliards d’euros pourraient être économisés si des données déjà disponibles n’étaient pas recherchées une deuxième ou une troisième fois", poursuit-il.
Selon lui, l’utilisation efficace des brevets publiés permettrait aux petites entreprises d'épargner des dépenses inutiles et de mettre pl…

Clap de fin pour le Centre Européen de Santé Humanitaire !

Le 31 décembre 2008, le Centre européen de santé humanitaire (CESH) cessera de gérer les activités de formation, de recherche et de mise en commun d’expertises au service des acteurs de l’humanitaire dans le domaine de la santé, qu’il a conçues et développées au travers du groupement d’intérêt public (GIP) que ses membres ont constitué.

Le CESH aura accompli fin décembre la mission pour laquelle il a été créé il y a huit ans pour une durée limitée légalement : près de 2500 étudiants de toutes origines y ont suivi des enseignements et formations très pragmatiques, plus de 60 chercheurs dans des disciplines très différentes ont trouvé matière à faire aboutir leurs travaux de thèse et de recherche fondamentale et appliquée ; plusieurs milliers de participants ont pu se découvrir et collaborer au cours de rencontres scientifiques, de journées thématiques et de grandes manifestations.
Fin du Groupement d'Intérêt Public mais pas des activités
Tous les enseignements programmés d’ici fin 20…

Euro-Méditerranée : l'université Lyon 2 organise un colloque à Rabat

L' Université Lyon 2 est décidément très "internationale". Après avoir mis en place un centre de formation à Dubai (voir article de LYon-Politique.fr), c'est à Rabat au Maroc qu'elle organisera un Colloque les 17 et 18 octobre prochains, sur le thème : "Les pays de l’Est et du Sud de la Méditerranée peuvent-ils devenir des foyers de développement rapide ?"

À l’image de certains pays d’Asie et d’Amérique latine peut-on espérer que la zone Est et Sud de la Méditerranée puisse devenir dans un proche avenir une zone de développement, une zone ouverte et dynamique, attractive pour les investissements internationaux ?

Après l’échec du processus de Barcelone, les difficultés du programme MEDA*et au moment où se met en place le projet d’Union pour la Méditerranée, chacun mesurera l’importance de cette question. Le colloque qui se tiendra à Rabat les 17 et 18 octobre 2008 sur le thème : « Ouverture et émergence en Méditerranée » a précisément pour objectif d’analy…