Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé allemagne

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

Acheter, créer, gérer une entreprise... en Allemagne

Que vous souhaitiez créer une activité ex nihilo ou acheter une entreprise existante, cet ouvrage donne les clés pour définir votre stratégie d'implantation en Allemagne et pour gérer l'activité au quotidien. 
Il apporte ainsi des réponses aux principales questions que peut se poser un Français face à l'environnement allemand. Un guide indispensable pour : situer la comptabilité allemande dans son contexte socio-économique et culturel ; dégager les principaux traits de la fiscalité et du droit des sociétés ; maîtriser les grandes règles de comptabilisation ; comprendre les différences essentielles avec la comptabilité française ; faciliter la compréhension des documents comptables et financiers allemands, au non germaniste comme au germaniste.
Elaboré à partir d'études des textes légaux, notamment suite à la réforme fiscale de 2008 et la refonte du Code de commerce en 2010 (Bi1MoG), mais aussi fondé sur l'expérience pratique de l'équipe franco-allemande du Grou…

L'amitié franco-allemande a cinquante ans - L'Europe sociale est mal en point -

La Fête européenne, spéciale cinquantenaire de l'amitié franco-allemande, 23 janvier, 18h30, à l'ESCP Europe
Jan 10th 2013  L'équipe de « Je veux l'Europe » organise, sous le label officiel des célébrations de l’année franco-allemande  La  Fête européenne, spéciale cinquantenaire de l'amitié franco-allemande L’événement se déroulera le mercredi 23 janvier, à l'ESCP Europe (79, avenue de la République, 70011 Paris (M3, rue Saint Maur), autour de trois volets: - Une conférence de 18h30 à 20h00 sur [...]
L'Europe sociale mal en point
Jan 11th 2013  Dans cette édition, Europe weekly, présenté par Audrey Tilve, revient sur l'actualité européenne de la semaine : l'arrivée de l'Irlande aux commandes…

JJ. Queyranne transmet au Bade Wurtemberg la présidence des "quatre moteurs pour l'Europe"

Les Présidents des quatre régions européennes membres de l'association des "4 Moteurs pour l’Europe" se sont réunis à Lyon le 9 juillet 2012.   Une semaine après le Sommet des Chefs d’Etat européen, c'est le Ministre-Président (écologiste) du Land du Bade-Wurtemberg,  Winfried KRETSCHMANN qui a pris la présidence des 4 Moteurs, succédant ainsi au Président de Rhône-Alpes, Jean-Jack QUEYRANNE, en présence de l'italien Paolo ALLI, représentant la Région Lombardie, responsable de la mise en oeuvre du Programme et de l'Expo Milan 2015 et de Senén FLORENSA I PALAU, Secrétaire aux affaires extérieures de la Généralidad de Catalogne. 
L'accès généralisé au Haut débit internet « Alliance interrégionale la plus influente de l’Union européenne, les 4 Moteurs pour l’Europe sont des acteurs essentiels pour un développement économique durable en Europe et nous revendiquons un rôle plus important dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques européennes pour la …

Les eurodéputés sceptiques sur le "capitaine" Sarkozy...

"Nicolas Sarkozy aime se donner des allures de grand capitaine, mais au niveau de l'Europe et face à Angela Merkel, il fait plutôt figure de junior"... La formule est assassine, elle est signée Pierre Moscovici, mais elle traduit bien le scepticisme avec lequel la classe politique et les élus d'opposition ont accueilli la nouvelle annonce, le 27 octobre, du "sauvetage de la zone Euro"...
Paradoxalement, le Président français a du manger son chapeau : lui qui n'avait pas craint de faire annuler, par ses déclarations sur le Tibet, le sommet Chine/Europe organisé durant sa présidence française de l'Union en 2008 (lire ici), n'a pas hésité à faire appel... au  gouvernement chinois pour renflouer le Fonds Européen de Stabilité Financière ! Pour la délégation des eurodéputés socialistes français, le Conseil européen n'a fait qu'"entériner" la dégradation de l’Europe. Dans son intervention, Catherine Trautmann a exprimé les motifs de so…

L'Allemagne a augmenté ses impôts à la consommation quand la France les baissait

En France et en Allemagne, les politiques s'étripent régulièrement sur les "performances", réelles ou supposées, de l'un ou l'autre pays. Le Président de la République,Nicolas Sarkozy, prend souvent exemple sur l'Allemagne pour justifier l'une ou l'autre de ses réformes, la dernière en date étant celle de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISS). Mais qu'en est-t-il dans la réalité ? L'étude que vient de rendre publique la Cour des comptes donne des éléments de comparaison ; nous reproduisons ici une partie de ses conclusions  Après une analyse comparative des taux d'imposition du capital et du travail, la cour estime que, "proches lorsqu'on les compare au reste de l'Union européenne, France et Allemagne n'en présentent  pas moins des différences marquées" : les structures économiques, les moteurs de la croissance, la situation respective de leurs finances publiques, l'écart qui les sépare en termes de taxat…