Affichage des articles dont le libellé est éducation. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est éducation. Afficher tous les articles

15 milliards d'Euros pour Erasmus + - Les eurodéputés doublent quasiment le budget jeunesse !

mardi 19 novembre 2013

             
« La formation n’est pas un coût mais un investissement ! »

Le Parlement européen vient de voter le plan « Erasmus+ ». « Il s’agit du nouveau programme cadre européen dans le domaine de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport pour lesquels nous allons quasi doubler le budget, soit 15 milliards d’euros. Former notre jeunesse, c’est former notre avenir » explique Marc Tarabella chef de délégation PS au Parlement européen et ancien Ministre de la formation, l'Enseignement de Promotion sociale et de la jeunesse.

Les jeunes âgés de 13 à 30 ans pourront aller à l'étranger pour étudier à l'université, faire un stage ou un apprentissage, ou travailler comme assistant. Ils pourront également enseigner ou acquérir une expérience professionnelle dans un autre pays de l'UE.

« Nous tablons sur plus de 4 millions de jeunes qui pourront, par ce biais, bénéficier d'un financement pour étudier, se former, être bénévoles, participer à des activités pour la jeunesse ou sportives dans un autre pays de l'UE, pour les 7 prochaines années. » rajoute   Marc Tarabella.

Du simple au double : « Pour ne pas faire les choses à moitié, nous avons dégagé un budget de 14,77 milliards euros pour la période 2014-2020. Il s'agit d'une augmentation considérable, + 47%, en comparaison de l'ensemble des programmes actuels d'éducation, de formation et consacrés à la jeunesse pour la période 2007-2013. »

Ce programme unique simplifié devrait garantir une gestion plus transparente et plus facile, un accès plus rapide au financement ainsi qu'une réduction des coûts administratifs.

Dans le domaine de la jeunesse, le nouveau programme "Jeunesse en action" soutiendra la mobilité des jeunes, les personnes actives dans le travail des jeunes ou les organisations pour la jeunesse, ainsi que les animateurs dans ce secteur. « Il nous fallait aider les jeunes, notamment ceux qui ont moins l'opportunité d'aller à l'étranger, et accroître l'inclusion sociale et la solidarité, en particulier via des programmes de mobilité individuelle. » rajoute encore l’Eurodéputé.

Enfin, pour la première fois dans un programme européen, un chapitre complet est consacré au sport. Le focus sera mis sur le sport amateur et devra lutter contre les menaces à l'intégrité du sport, telles que le dopage, le trucage de matchs, la violence, ainsi que contre toutes formes d'intolérance et de discrimination devenus de véritables fléaux du sport aujourd’hui.

« Il faut tout faire pour éviter de sacrifier cette génération qui sera le socle de la société de demain. En augmentant de 40% le budget européen consacré à Erasmus +, l’Europe l’a bien compris ; des millions de jeunes pourront étudier, enseigner ou travailler bénévolement à l'étranger d'ici à 2020. La formation n’est pas un coût mais un investissement ! »  conclut l’Eurodéputé. 

Lire la suite - 15 milliards d'Euros pour Erasmus + - Les eurodéputés doublent quasiment le budget jeunesse !

L' académie de Lyon place la rentrée sous le signe de l' Europe

mercredi 3 septembre 2008

A Lyon comme à St Etienne, la rentrée scolaire est placée sous le signe de l' Europe, avec toute une série d' initiatives liées à la présidence française de l' Union.

Du 11 au 18 septembre, une Conférence sera organisée sur le thème "Gérer les transitions : l’orientation tout au long de la vie dans l’espace européen".




Le 26 septembre, les établissements scolaires participeront à la "Journée européenne des langues".




Le 1er octobre, dans le cadre de la Présidence française, Lyon accueillera une réunion interrégionale des programmes européens COMENIUS.




Les 9 et 10 octobre, juste après la fin de la biennale de la danse, un spectacle France-Autriche aura pour thème la danse contemporaine et la mode, deux secteurs sur lesquels la ville de Lyon veut être "en pointe".



Du 13 au 19 octobre, L’Europe sera encore au menu de la semaine du goût, juste avant la "semaine de l’Europe à l’école", du 20 au 24 octobre.



En novembre, c' est la ville voisine de St-Etienne qui aura l' occasion de mettre en avant son expertise dans le domaine du design avec une exposition "Design et multimédia" réalisée en collaboration avec la Finlande.


Dans le même temps, du 17 au 23 NOVEMBRE, les enfants commes les lycéens seront invités à participer à la fête européenne de la science.


Du 25 au 27 novembre, Lyon accueillera une très importante "Conférence sur les technologies de l’information et de la communication"

Et comme il faut bien que tout se termine par une fête : le 8 décembre, la traditionnelle "Fête des Lumières" de Lyon promet des illuminations encore plus spectaculaires que l' an dernier, avec cette fois un tandem avec la capitale estonienne, Tallinn .


utiliser comme Page de Démarrage
Lire la suite - L' académie de Lyon place la rentrée sous le signe de l' Europe

Education : un accord cadre entre la France et l' Espagne

vendredi 22 août 2008

Le premier conseil des ministres après le retour des vacances a été l' occasion de concrétiser un accord-cadre entre la France et l’Espagne dans les domaines éducatifs et culturels.

C' est le ministre des affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner qui a présenté ce projet de loi "autorisant l’approbation de l’accord cadre entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume d’Espagne sur les dispositifs éducatifs, linguistiques et culturels dans les établissements de l’enseignement scolaire des deux États".
Enseignement des langues dans les deux Etats
Cet accord renforce la coopération entre les deux États dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement des langues française et espagnole. Il donne en particulier un cadre juridique aux dispositifs particuliers mis en œuvre dans les deux pays (sections françaises dans les établissements des communautés autonomes espagnoles, sections internationales de langue espagnole dans les établissements scolaires français notamment).

La cité scolaire internationale de Lyon
A Lyon, l' espagnol est enseigné en deuxième langue dans de nombreux établissements secondaires. La ville dispose aussi d' une section espagnole dans la Cité scolaire internationale de Gerland. L' enseignement y est assuré par des professeurs français et étrangers.


Selon les responsables de cette école, "la diversité multinationale favorise les échanges et la connaissance de cultures différentes. Ainsi, la pratique de méthodes propres aux systèmes éducatifs étrangers, la mixité des classes entre élèves d'origines diverses développent l'ouverture d'esprit et facilitent l'acquisition d'au moins deux langues".


Un enseignement bilingue et biculturel ambitieux
Les élèves étrangers trouvent là une source d'intégration idéale et bénéficient, avec les élèves francophones, d'un enseignement bilingue et biculturel ambitieux. Ils y acquièrent de nouvelles notions, "faisant d'eux, selon le site internet de l' école, de futurs "médiateurs" et des Citoyens du Monde pour l'avenir de la communication internationale".


utiliser comme Page de Démarrage
Lire la suite - Education : un accord cadre entre la France et l' Espagne

Une affaire "d' Eaux blessées" au Parlement européen

samedi 28 juin 2008

A quelques mois des élections européennes, quoi de mieux qu' une fiction pour faire connaître au plus grand nombre les rouages du Parlement ?


La bande dessinée "Les eaux blessées" de Dominique David sur un scénario de Rudi Miel et Cristina Cuadra Garcia, a été éditée en 2004, peu avant les dernières élections. Elle a déjà connu un tirage à 150.000 exemplaires pour sa version française ! Présentée au Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême, elle a reçu le prix "Alph-Art" de la communication.


L'album se présente comme un polar "avec une intrigue, des moments de suspens et des rebondissements qui alternent avec des scènes de la vie parlementaire européenne". La BD suit les aventures d' une député européenne chargée de faire voter une loi sur la protection de l' environnement. Confrontée aux lobbys des industries de la chimie, elle reçoit le soutien d' un reporter photographe qui met à jour une sombre histoire de rejets polluants.


"Les Eaux Blessées" est une BD destinée au jeune public mais elle permet à chacun de comprendre le fonctionnement du Parlement de Strasbourg. Le livre se termine d' ailleurs par un glossaire qui explique très clairement tous les termes techniques ou institutionnels.


On peut encore se procurer le livre au Parlement Européen ou le télécharger gratuitement ici -






utiliser comme Page de Démarrage
Lire la suite - Une affaire "d' Eaux blessées" au Parlement européen

 
 

temps libre - tourisme - voyages

 

LYFtv-Europe

Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv