Accéder au contenu principal

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

La Présidence belge veut développer l'Europe de la Recherche

 Il y a " trop de politiques étatiques qui ne développent pas suffisamment de collaborations, de coopérations, de synergies dans les pays de l'Union Européenne", a déclaré  le ministre belge de la Recherche, Benoît Cerexhe.

Pour la Belgique, qui assure maintenant la présidence tournante de l'Union, l'amélioration de la compétitivité passe forcément par le développement de la recherche en Europe.

La Belgique a plusieurs grands projets qu'elle voudrait mettre en œuvre pendant ses six mois de Présidence de l'Union européenne. L'un de ces projets est d'intégrer plus de politique de recherche au niveau européen. 

Il semblerait qu'aujourd'hui il y ait une véritable "volonté des États d'aller dans ce sens-là parce que la concurrence est là " a noté le ministre. 

Actuellement le budget européen octroyé à la recherche ne représente qu'environ 9 % des dépenses communautaires, trop peu pour faire avancer la situation et le développement de ce secteur. En septembre prochain, la Commission devrait proposer un plan européen pour la recherche et l'innovation. 

Ce dernier aurait trois axes majeurs : simplifier les formalités administratives, renforcer l'attractivité des études scientifiques et augmenter les investissements en R&D.
utiliser comme Page de Démarrage

Vous avez désormais la possibilité de soutenir LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :