Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2009

La fin de l'Europe ? L'Union au défi du Brexit (préface de Catherine Lalumière)

Le référendum britannique agit comme un révélateur des problèmes et des incertitudes de l’Europe. Il amène à se poser la question de la fin de l’Union, et ce à double titre : quels sont ses objectifs ? Quelles sont ses chances de pérennité ? 
Sans la Grande-Bretagne, promoteur infatigable du libéralisme, l’Europe pourra-t-elle étendre son action au-delà du marché ? Le mécontentement exprimé par les citoyens (référendums français et néerlandais de 2005, irlandais de 2008, grec de 2015, britannique de 2016…) rendra-t-il l’Union plus soucieuse de démocratie et d’adhésion des peuples ? Pour répondre aux espoirs placés en elle, va-t-elle s’affranchir des règles multiples qui la paralysent et jouer la carte du pilotage politique ? Peut-elle surmonter les résistances multiples des Etats, souvent tentés par le « chacun pour soi » ?
 Pour mieux comprendre la suite des événements, ce livre fait un retour sur les principes encourageants de la construction européenne mais aussi sur ses défauts de …

Emprunts Russes : Faut t-il se fâcher avec Poutine ?

Les détenteurs "d'Emprunts Russes" n'en démordent pas ; ils exigent le respect des normes internationales et le remboursement de leurs titres historiques. Créée en 2008, l’AFIPER*, forte de plus de 1500 adhérents, héritiers ou ayant droits de porteurs d’emprunts russes, a décidé mettre en place de nouvelles stratégies pour contraindre l’Etat Russe à payer ses dettes. Agir sur la "notation" de la Russie La validité de cette créance a été reconnue à de multiples reprises par l’Etat Français et par trois Arrêts du Conseil d’Etat. L’AFIPER veut obliger les Agences de notation financière à prendre en compte cette défaillance centenaire. Elle a déposé auprès du Parlement Européen une pétition en ce sens. Celle-ci vient d’être reconnue recevable par la Commission des Pétitions ouvrant ainsi une enquête préliminaire de la Commission Européenne.

Une dette historique liée à la Révolution Russe L'histoire remonte à plus de cent ans en arrière : entre 1888 et 1904,1,6…

Financements européens : des appels à projets

Vous êtes dirigeant d'une association de prévention de la délinquance et vous aimeriez "monter" des projets européens ? Vous êtes élu d'une commune de la région Rhône-Alpes et envisagez une rencontre de citoyens liée au jumelage des villes ? Vous travaillez dans l'audiovisuel et avez un projet de documentaire ? Vous êtes tout simplement intéressé par l'Europe mais ne savez pas très bien comment trouver des partenaires dans d'autres pays ? Sachez que la Région Rhône-Alpes dispose à Bruxelles d'un bureau et d'une "cellule de veille" qui édite une lettre d'information disponible par internet ici -.
Cette mine d'information diffuse l'ensemble des "Appels à propositions". Les textes des appels et la plupart des documents sont téléchargeables en ligne. Pour l'appel à proposition du programme JEUNESSE EN ACTION par exemple, vous devrez rédiger votre projet en fonction des priorités permanentes de l'Union : citoyennet…

Europe Ecologie "plagié" par l'UMP ?

Europe Ecologie a réagi à la tribune publiée par Michel Barnier dans le quotidien "Le Monde" du 24 mars. "Malgré le ton de la tribune, nous confirmons queMichel Barniern'a pas signé notre Appel au Rassemblement, ni notre Manifeste" s'amuse le rassemblement des écologistes pour les futures européennes.


Mais selon eux "tout y est" : les mots et idées employés dans ce texte sont inspirés par leur appel : « crise de civilisation », « principe de responsabilité », « New Deal vert », référence à Hans Jonas, et à Al Gore... "Tout y passe".

Selon eux l'ancien président du Conseil Général de Savoie, qui est désormais tête de liste de l'UMP pour l'Ile de France a pris le risque d’un « coming out » écolo, mais "il ne fera croire à personne qu’il parle « écocroissance » au nom du groupe des députés de l’UMP, ni surtout du PPE (Parti populaire européen) au Parlement européen".

Verdir pour survivre

Selon eux, l'UMP à travers cett…

LePen président du Parlement Européen ?

Jean Marie Lepen va-t-il présider, ne serait-ce qu'une fois, le parlement de l'Europe ? Celà est très probable si il est élu de nouveau en juin et devient donc, à 81 ans, le doyen d'âge de l'hémicycle. Le sujet alimente en tous cas la polémique du moment, menée par le Parti Socialiste et Daniel Cohn Bendit au nom des Verts.
"Je suis préoccupé par le fait qu'un négationniste de l'Holocauste puisse présider la prochaine session inaugurale" le 14 juillet, au lendemain des élections européennes, a déclaré le président du groupe socialiste Martin Schulz . La solution serait de modifier le règlement interne du Parlement. Pour celà Daniel Cohn-Bendit a indiqué que son groupe avait "toujours été pour changer le règlement, parce que le fait que le doyen préside est ringard".
Selon le député Vert allemand, le parlement pourrait décider de changer pour que ce soit la députée la plus jeune qui ouvre la session, "non pas à cause de Le Pen, mais…

"La Salamandre" rêve de candidats dans toute l'Europe

Newropeans, qui s'ennorgueillit d'avoir "anticipé la crise financière actuelle", a lancé une campagne de signatures dant toute l'Europe avec l'espoir de présenter des candidats dans la plupart des pays de l'Union.
Vaste programme pour ce petit parti puisque les modes d'élections ne sont pas harmonisés et les critères pour les investitures sont différents dans chacun des pays de l'UE ! Mais les artisans de ce rassemblement souhaitent que "les élections européennes soient réellement européennes et démocratiques" . Les premiers candidats têtes de listes Pour l'instant ils ont réussi modestement à réunir 30 Européens, de 4 États-membres... Réunis à Barcelone, les membres de Newropeans ont choisi leurs candidats têtes de liste pour l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas .
Les candidats pour d’autres pays comme la Hongrie, l’Autriche, l’Espagne et la Belgique seront choisis prochainement. Selon eux, "cette liste montre claire…

Quelle saveur pour la nouvelle danette ?

La nouvelle danette  en tournée européenne ! Un vote est organisé tous les ans pour définir la saveur de la nouvelle danette. A partir de 2009, la compétition prend les couleurs de la téléréalité avec une sélection où pour la première fois le consommateur est appelé à  goûter avant de voter !




Article sponsorisé

Des tensions entre Israël et l'Europe

La Commission politique de l’Assemblée parlementaire d’EuroMed (APEM) s’est conclue, dimanche 15 mars, par la démission de son vice-président, l’Israélien Majali Whbee. Celui-ci aurait annoncé son intention de recommander à la Knesset (le parlement israélien) de suspendre sa participation à cette instance. En cause, "l’adoption d’un texte de résolution concernant les manquements au droit international et humanitaire observés durant l'invasion de la Bande de Gaza". Pour sa part, Javier Solana, Haut Représentant pour la PESC, aurait prévenu, après une rencontre avec le ministre palestinien des affaires étrangères, que si le prochain gouvernement israélien ne soutenait pas la solution à deux Etats, l’UE se comporterait «très différemment» vis-à-vis de l’Etat hébreu. Un réchauffement des relations avec la Russie Les 16 et 17 mars, le Conseil a abordé le thème des relations extérieures de l'Europe. On a noté un certain réchauffement des relations avec la Russie avec la m…

Recherche : "l'Europe gaspille des Milliards d'Euros"

Dans un entretien à EurActiv.com, Roland Strauss, le directeur de Knowledge4Innovation, un forum pour l'échange de bonnes pratiques sur les politiques en matière de connaissance et d'innovation, estime que l'amélioration de la communication entre les instituts de recherche européens ainsi que l’utilisation de licences déjà existantes pourrait permettre d’importantes économies.
Roland Strauss souligne qu’une base de données européenne pour l’échange d’informations sur les projets de recherche permettrait d’éviter de financer deux fois la même recherche. "Les observateurs peuvent remarquer une multiplication des mêmes efforts dans plusieurs des 27 Etats membres". "Des milliards d’euros pourraient être économisés si des données déjà disponibles n’étaient pas recherchées une deuxième ou une troisième fois", poursuit-il.
Selon lui, l’utilisation efficace des brevets publiés permettrait aux petites entreprises d'épargner des dépenses inutiles et de mettre pl…

Le Cercle de la diversité déçu par l'UMP

Il n'y a pas qu'au Parti Socialiste que la constitution des listes pour les européennes fait grincer des dents. Du côté de la droite, c'est le Cercle de la Diversité Républicaine qui monte au créneau pour marquer "son étonnement et incompréhension" Dans un communiqué, le mouvement s'étonne que "le message clair et fort de Nicolas Sarkozy le 17 décembre 2008, indiquant que les formations politiques, UMP en tête, devaient faire, sans tarder, une plus large place aux compétences et aux talents de la Diversité", ne soit pas suivi d'effet.
les vieilles pratiques ont la vie dure.
Deux secrétaires nationaux seulement, issus de la diversité, dans l’organigramme du parti majoritaire, (sur 44 secrétaires nommés) et la charge de ce sujet éminemment stratégique confié à Christian Estrosi."Voilà une conception bien peu audacieuse de la France qui change", se moquent les signataires.
"Ils étaient plus nombreux dans le précédent collège".
Le CD…

Hillary Clinton visite le Parlement Européen

"C'est la première visite à l'institution d'un responsable américain de ce niveau depuis Ronald Reagan en 1985", note la revue France-Amériques. Hillary Clinton, la secrétaire d'Etat américaine pour les affaires étrangères a en effet passé plus d'une heure à Bruxelles pour dialoguer avec des jeunes de la politique américaine.
Le président du parlement Hans-Gert Pöttering a jugé "merveilleux" d'avoir à ses côtés Hillary Clinton en notant que cette visite donnait l' occasion de restaurer l'influence des Etats Unis en Europe où la nouvelle administration américaine est particulièrement bien perçue. Pour Hillary Clinton,qui devait rencontrer dans l'après midi son homologue russe, "L'Europe et les Etats-Unis sont unis par une vision partagée du type d'avenir auquel nous voulons parvenir". Avec les jeunes, elle n'a pas éludé "les questions qui fâchent" comme l'attitude des Etats Unis face à la mena…